Décès de Seydou Badian

Décès de Seydou Badian

Tuesday, Jan 08, 2019 ACTUALITES

SEYDOU BADIAN KOUYATE

 

Seydou Badian Kouyaté est un écrivain et homme politique malien.

 

Après des études de médecine à l’université de Montpellier en France, il rentre au Mali. Proche du premier président Modibo Keïta, il écrit les paroles de l’hymne national, Pour l'Afrique et pour toi, Mali. Il est nommé ministre de la Coordination économique et financière et du Plan le 17 septembre 1962. Lors du coup d’État de Moussa Traoré en 1968, il est déporté à Kidal puis s’exile à Dakar au Sénégal.

Militant de la première heure de l’Union soudanaise-Rassemblement démocratique africain, il en avait été exclu en 1998 pour s’être opposé à une partie de la direction qui prônait la non-reconnaissance des institutions lors des élections contestées.

Écrivain reconnu internationalement, il publie avant l’indépendance du Mali, en 1957, son premier roman intitulé Sous l’orage. Deux autres romans seront publiés ensuite, Le Sang des masques en 1976 et Noces sacrées en 1977. En octobre 2007, Seydou Badian Kouyaté publie un roman intitulé La Saison des pièges.

Seydou Badian a été sacré lauréat du Grand Prix des Mécènes aux GPAL 2017 pour l'ensemble de sa production bibliographique.

Grand Prix littéraire d’Afrique noire 1965 pour son livre Les Dirigeants africains face à leurs peuples

Grand Prix des Mécènes aux GPAL 2017 pour l'ensemble de sa production bibliographique.